• [javascript protected email address]
  • J’aime

Une rencontre entre J. Kabila et J. Olenghankoy avant le 24 juin souhaitée par le CNSA

Écrit par  22 juin 2018

Réuni en séance plénière extraordinaire ce jeudi 21 juin 2018, sous la présidence de Joseph Olenghankoy, le Conseil national de Suivi de l’Accord “CNSA” a adopté le rapport de la commission chargée d’évaluer la mise en œuvre de l’accord du 31 décembre 2016.

A ce sujet, le CNSA déplore la non tenue de la tripartite (CENI-CNSA-GOUVERNEMENT) depuis le début de l’année en cours.

L’évolution du processus électoral a été également passée au peigne fin au cours de cette séance plénière extraordinaire.

Et s’agissant dudit processus, le Conseil National de Suivi de l’Accord présente quelques inquiétudes notamment :

– L’absence du consensus politique tel que prévu dans l’accord au tour de la machine à voter,
– La présence des 16.6% d’enrôlés sans empreintes digitales,
– Ou encore la non-libération de certains prisonniers politiques, d’opinions et amnistiés, contrairement aux prescrits de l’accord de la saint sylvestre.

Pour permettre une compétition électorale apaisée, le CNSA propose son plan de sortie de crise.

“La plénière demande au président du CNSA de rencontrer le Chef de l’État, garant du bon fonctionnement des instituions, pour une solution idoine avant le dépôt des candidatures”, a déclaré Valentin Vangi, rapporteur de cette institution d’appui à la démocratie.

Le CNSA invite également le gouvernement et la CENI (tripartite) à une concertation urgente, conformément à l’accord du 31 décembre 2016, avant l’ouverture des bureaux de réception et traitement des candidatures.

Jephté Kitsita