• [javascript protected email address]
  • J’aime

RDC-Watsha : Oscar Siviwe, le manager qui a hissé Top Engineering, leader des structures métalliques

Écrit par  22 juin 2018

Réservé et discret, Oscar Siviwe est un entrepreneur congolais qui monte car il a réussi à vaincre les réticences de Randgold pour faire de sa société son partenaire dans la construction des structures métalliques.

Il est CEO de la société Top Engineering basée à Watsa, une
compagnie de sous-traitance spécialisée dans la fabrication et l’érection des
structures métalliques.

Ce capitaine d’industrie travaille notamment
avec Kibali Gold, filiale de Randgold, depuis 5 ans.

Malgré sa discrétion, ses ouvrages suscitent la
curiosité de plusieurs observateurs. Il ne pouvait passer inaperçu sous notre
regard. Nous l’avons rencontré à la dernière édition de DRC Mining Week,
tenue récemment à Lubumbashi où il a accordé une interview à notre Rédaction.
(Ci-dessous)

*1.Pouvez-vous nous présenter votre entreprise?*

Notre entreprise s’occupe exclusivement de la construction, de la fabrication et
de l’installation des structures métalliques des mines, ‘’ specialist steel
fabricators’’ en anglais. Nous avons 5 ans d’existence. C’est depuis 2013 que
nous rendons service à la société Kibali Gold Mines qui nous utilise dans la
sous-traitance.

*2.Comptez-vous vous déployer ailleurs si une opportunité vous est offerte?*

Bien sûr ! Nous souhaitons aller partout où il y a des marchés rentables. C’est
ce qui explique d’ailleurs le sens de notre logo : il y a un globe terrestre qui
traduit notre vocation d’universalité.
Top Engeneering n’est pas limité dans une
aire géographique. Tout est fonction de ce que nous pouvons gagner.

*3.Combien de travailleurs engagez-vous?*

Notre entreprise compte plus de 250 employés dont 95 % des Congolais et 5 %
et des expatriés. Les étrangers sont plus utilisés pour la formation des nationaux. Nous mettons un accent particulier sur l’expertise nationale. Les
congolais sont capables d’abattre un travail de qualité. Ils l’ont prouvé
plusieurs fois à la face du monde. Il faut donc renforcer la formation.

*4.Vous travaillez dans les mines, mais vos activités sont similaires à celles du ciment et du pétrole. Si vous trouvez un marché dans les deux derniers secteurs ; avez-vous les capacités techniques et financières ?*

Partant de notre expérience avec Kibali Gold Mines, nous sommes en mesure
de travailler avec les pétroliers ou les cimentiers. Même Kibali avait des doutes
sur notre expertise au départ. Mais aujourd’hui, il en est plus que convaincu.

*5.Quels sont vos projets d’avenir en dehors de ce que vous faites actuellement?*

Le projet en cours est celui de l’ouverture d’un grand centre de formation en
ingénierie. Un centre de référence en RDC et en Afrique. Nous concevons déjà sa forme et son contenu. Nous avons acheté un lot important de matériels.
Nous allons bientôt recruter des formateurs de haut niveau pour débuter. Nous
visons la formation des jeunes mais également la mise à niveau de ceux qui travaillent déjà.

*6.Vous venez de participer à DRC Mining Week ; c’est un grand évènement qui réunit les opérateurs économiques. Avez-vous eu des contacts avec certaines entreprises ?*

J’ai été contacté par une quarantaine d’entreprises. Elles sont agréablement
surprises par le travail de Top Engineering et voudront absolument travailler avec moi. J’ai immédiatement reçu l’invitation d’une compagnie sud-africaine pour me rendre à Johannesburg la semaine prochaine. Nous allons négocier un
contrat de partenariat. Top Engineering est sur la bonne voie. Il inscrira son nom dans l’histoire de notre pays.

*Propos recueillis par Gaby Kuba Bekanga*