• [javascript protected email address]
  • J’aime

Bemba acquitté: «Personne ne s'attendait à cette décision»

Écrit par  13 juin 2018

La libération de Jean-Pierre Bemba a fait exploser de joie ses partisans du Mouvement de libération du Congo (MLC). En revanche, c’est la consternation chez les victimes centrafricaines de ce parti, c’était à Bangui en 2002 et 2003. Combien étaient-elles ? Sont-elles désormais abandonnées à leur sort ? Et doivent-elles renoncer à toute indemnisation ? Flavien Mbata est le ministre centrafricain de la Justice. En ligne de Bangui, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.