• [javascript protected email address]
  • J’aime

Affaires Foncières : chez Lumeya, le gouv Lola Kisanga plaide pour la réorganisation des services fonciers dans le Haut-Uelé

Écrit par  9 avril 2018

De nombreuses défaillances plombent le travail administratif et technique des services fonciers dans le Haut-Uele. Le gouverneur Lola Kisanga a évoqué la question au cours d’un entretien avec le Ministre des Affaires Foncières, Lumeya Dhu Maleghi.

Déjà lors de sa première visite au cabinet de Lumeya, il avait déjà posé un certain nombre de problèmes. Et il voulait être rassuré de la suite réservée à ces doléances.

A cette occasion, le patron des Affaires Foncières, Lumeya Dhu Maleghi a expliqué à son hôte que les premiers actes ont été pris pour favoriser la réorganisation rapide des services fonciers dans sa province mais aussi la mobilisation des recettes tant du trésor public au niveau national que provincial.

« La prise des actes administratifs permettra aux services provinciaux de mieux travailler », a indiqué Lola Kisanga visiblement très satisfait à l’issue de cette rencontre.

L’administration foncière du Haut-Uelé est confrontée à plusieurs difficultés. D’après le gouv Lola, une restructuration en profondeur s’impose tant sur le plan administratif que technique. Il insiste pour que les agents soient formés et renforcés en capacité. Pour lui, une session de formation est urgente et nécessaire.

Ainsi, le gouverneur a sollicité auprès du Ministre Lumeya pour qu’on mette à la disposition des agents les manuels de procédure administrative.

Il a suggéré également le suivi réguler des actes administratifs mais surtout la remise à niveau continu des agents et cadres appelés à gérer le secteur foncier. Une fois ce problème résolu, les performances vont s’accroître, a-t-il ajouté.

« Le problème des agents indélicats est aussi à la base du coulage des recettes », a fustigé Jean Pierre Lola Kisanga qui prône que de mesures disciplinaires soient prises contre les fautifs. Mesures qui iront de la mise en garde au relèvement conformément aux normes administratives.

Au problème administratif, il faut ajouter aussi la confusion constatée dans l’attribution des rôles et prérogatives de certains cadres.

Enfin, le gouverneur Lola Kisanga estime qu’il faut créer de bonnes habitudes pour amener la population à s’acquitter de des devoirs notamment le payement des taxes relevant du domaine foncier.