• [javascript protected email address]
  • J’aime

Meurtres de deux experts de l’ONU : La Suède plaide pour le renforcement des sanctions contre la RDC

Écrit par  9 mars 2018

La ministre Suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, a déclaré jeudi 08 mars lors d’un atelier devant les groupes de travail des comités de sanctions des Nations unies à Stockholm, que son pays a pris « l’initiative d’inclure un critère aussi spécifique dans les régimes des sanctions pour la RDC et le Mali ».

Pour Margot Wallström, « l’enquête sur les meurtres de Zaïda et Michael n’est pas encore terminée ». La Suède soutient le travail du mécanisme de suivi mis en place par Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, a-t-elle fait savoir, pour « aider les autorités d’enquête congolaises, enchaine-t-elle, je suis consciente qu’une enquête internationale supplémentaire pourrait être nécessaire. Et si c’est le cas, je l’appellerai et je travaillerai pour que cela se fasse.Aucune pierre ne devrait être laissée non retournée dans ce travail ».

Au regard de ce qui est arrivé à Sharp et Zaïda, la ministre estime que « l’ONU doit tirer des conclusions de ce qui n’a pas marché. Les recommandations contenues dans le rapport de la commission d’enquête de l’ONU doivent faire l’objet d’un suivi ».